CHEMOT: DÉLIVRANCE PAR LA PRIÈRE DE NOS PÈRES

שמות

 

« … ויזכור אלוקים את בריתו את אברהם את יצחק ואת יעקב »

« L’Eternel s’est souvenu de son alliance avec Avraham, avec Yshak et avec Yaacov » 

L’esclavage a débuté en Egypte. Les Hébreux étaient asservis par de durs travaux, en ville et dans les champs. Le roi Pareô a décrété de jeter tous les nouveaux nés dans le Nil, mais cela n’a pas empêché le sauvetage miraculeux du futur libérateur : Moché.

Les Hébreux étaient totalement dépassés et écrasés sous le fardeau de l’esclavage, ils ont prié et imploré l’Eternel qui leur a envoyé Moché pour les libérer. C’est ce que souligne le verset : "l’Eternel s’est souvenu de son alliance avec Avraham, avec Yshak et avec Yaacov"

Notre Grand Maitre R. Hanokh Erzahn ל’’זצ s’étonne de la triple répétition de l’article « את » dans le verset.

Pour répondre à cela, il rapporte une histoire de la Guemara Bava Messia :

« Le prophète Eliahou avait l’habitude de fréquenter le centre d’étude de Rabbénou Hakadoch. Un jour de Roch Hodech, il a tardé. 

Alors Rabbénou Hakadoch lui demande les raisons de son retard.

Eliahou lui explique : « Je devais aller réveiller le patriarche Avraham, lui laver les mains pour qu’il puisse prier. 

Ensuite réveiller Yshak et lui laver les mains pour prier.

Et enfin réveiller Yaacov pour la même raison.

Alors Rabbénou Hakadoch l’apostrophe : « Pourquoi tu ne les réveilles pas les TROIS en même temps, cela te fera gagner du temps ! »

Eliahou lui répond : « C’est impossible, car s’ils prient les trois en même temps, ils peuvent accélérer la venue du Machiah ! »

Cela signifie donc que si les trois Justes prient ensembles, ils pourront précipiter l’arrivée du Machiah.

On comprend l’allusion dans le verset avec la répétition du « את » signifiant ici «avec»: du fait qu’ils ont prié ensemble et simultanément, ils ont réussi à précipiter la libération des Hébreux, avant le terme prévu des quatre cent ans !

Tefila web