WAYIKRA: SENS DES SACRIFICES

ויקרא 

 

korban.jpg

« … אדם כי יקריב מכם »

« Un homme qui offre parmi vous… »

 

Ce troisième livre de la TORA traite essentiellement des différents sacrifices offerts dans le Beth Hamikdach. La majorité de ces sacrifices viennent expier une faute commise par l’individu. Le seul sacrifice qui est offert sans faute préalable, est le sacrifice « TODA = remerciement »

On amène un sacrifice pour remercier l’Eternel de sa bonté.

Notre grand maitre Rav Chlomo KLUGGER זצ''ל fait remarquer une différence entre le sacrifice TODA et tous les autres sacrifices. En effet :

  • Un sacrifice expiatoire : c’est un sacrifice qui est essentiellement spirituel, car c’est l’âme qui a commis la faute et c’est l’individu qui aurait dû mourir à cause de ce péché. Mais l’Eternel, miséricordieux, a permis d’amener un animal en remplacement. Et l’intérêt de ce sacrifice est que l’individu comprenne que tout ce qui est fait à l’animal, c’est lui qui devait le subir, et ainsi il se repentit. Ainsi, on considère que c’est lui même qui s’est sacrifié.
  • Le sacrifice « TODA » :

En guise de remerciement à l’Eternel de toutes ces bontés, on amène un sacrifice. Or, les bontés sont toutes matérielles, par conséquent, l’animal, totalement organique, suffit largement pour cette finalité. Donc, l’essentiel du sacrifice est matériel.

Tefila web